Divine Word Missionaries

Breaking News


Info & News

from the Generalate

from the Provinces









Back to

Togo News

Members' Area

Site Map

Home


Les Eglises chrétiennes et l'Ordre des avocats
dans la rue de Lomé







es Eglises chrétiennes du Togo dans leur engagement en faveur de la construction d'un Etat de droit au Togo dans la justice et la paix, se sont mobilisées ce matin du 15 avril 2005 dans une marche pacifique organisée avec l'Ordre des avocats du Togo.

Cette manifestation qui a débuté à 8 heures sur l'esplanade de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), en face du «Campus-Nord» de l'Université de Lomé a abouti devant la résidence privée du président par intérim de la République Togolaise, M. Abass Bonfoh, sis à la Cité OUA.

D'abord refusée d'accès à ladite résidence, cette foule de dignitaires religieux (prêtres, pasteurs, religieux et religieuses) et d'avocats, femmes et hommes habillés en noir et en blanc, n'avait droit qu'à attendre debout pendant 2 heures de temps de l'autre côté du boulevard Eyadéma, à environ 500 m.

Seuls les délégués des Eglises chrétiennes et de l'Ordre des Avocats ont été finalement admis au domicile privé du président de la République pour lui faire part de leur démarche. Il s'agit de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, Archevêque de Lomé représentant l'Eglise catholique, le Pasteur Gerson Kodjo BESSA, Modérateur, représentant de l'Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo, le Pasteur Félix Anani Aduayom, Président, représentant de l'Eglise Méthodiste du Togo et de Mme Akouété, Bâtonnier de l'Ordre des Avocats du Togo.

A la sortie de cette audience quelque peu tumultueuse, Mgr Kpodzro a révélé les points de discussion à la presse privée notamment, à qui l'accès à la résidence a été interdit par les forces de l'ordre - car seule la Télévision Togolaise, média public, y a été autorisée.

Il s'était agi principalement de la demande réitérée du report des élections en vue de permettre plus de participation, de transparence et d'équité aux prochaines présidentielles fixées au 24 avril 2005, et de faire le point sur la situation d'insécurité qui règne actuellement dans le pays. Une lettre a été remise par la délégation au président de la République aux côtés de qui se trouvaient le Ministre de l'intérieur et le Ministre de la justice et garde des sceaux.

Mgr Kpodzro a fait part de la difficulté évoquée par les autorités gouvernementales au sujet du report des élections. Pour finir, il a jouté que des suggestions ont été faites pour la résolution de la crise que traverse le pays.

Lomé, le 15 avril 2005

Infos du CEDICOM

Centre Diocésain de Lomé
P. Miroslaw Wolodko, Directeur


(Voir aussi Lettre adressée au Président de la République Togolaise)