Divine Word Missionaries

Breaking News


Info & News

from the Generalate

from the Provinces


Back to

Togo News

Members' Area

Site Map

Home


To: "SVD webmaster SVD" <webmaster@svdcuria.org>
Date: 07 Jun 2005, 04:25:45 PM
Subject: infos de Fides, Fides news (fr,en)

AFRIQUE / TOGO - Augmentation du nombre des Togolais qui cherchent refuge dans les Pays voisins, déclare le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés

Rome (Agence Fides) - Le nombre des réfugiés qui quittent le Togo pour le Bénin, pays proche, s'accroît à un rythme constant ; il y a eu plus de mille nouveaux arrivés la semaine dernière, déclare un communiqué du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés. D'après l'UNHCR toutefois, dans les six derniers jours, on n'a pas enregistré de nouveaux arrivés ou de nouveaux rapatriés au Ghana, dans la région de frontière avec le Togo. En ce moment le nombre total des réfugiés dans les deux pays est des 35.743 personnes (ils étaient 34.116 il y a une semaine), dont 15.144 au Ghana, et 20.599 au Bénin. Les réfugiés qui arrivent au Bénin déclarent qu'ils fuient en raison des enlèvements et des disparitions nocturnes incessants, opérés par des groupes armés qui alimentent un climat de peur et de vengeance. Au Bénin, un tiers des réfugiés environ vit dans deux camps, et les autres habitent chez des parents ou des amis. Au Ghana, où la plupart des réfugiés vivent dans des familles qui les accueillent, le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés, en collaboration avec les agences partenaires, aide les familles et les réfugiés, pour permettre aux réfugiés de continuer à rester dans une atmosphère accueillante. Les communautés sont aidées par la distribution de pompes pour s'alimenter en eau, de nourriture, d'outils de maison, de conseils pour les constructions et de moustiquaires. La Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH) dénonce de graves violations des droits de l'homme au Togo. D'après le FIDH, « les forces togolaises de sécurité continuent à se livrer à des viols et à des enlèvements, et poussent ainsi la population à quitter le pays ».

(L.M.)

(Agence Fides, 6 juin 2005, 25 lignes, 302 mots)

AFRICA/TOGO - Increasing number of Togolese seek safety in other countries, says UN High Commission for Refugees

Rome (Fides Service)- The number of people fleeing from Togo to Benin continues to rise. Over 1,000 new arrivals were registered last week the United Nations High Commission UNHCR for refugees said in a report sent to Fides. However UNHCR also said that in the past ten days no new arrivals or repatriates were registered in the Ghana Togo border area. At the moment the number of registered refugees in both countries is 35,743 ( compared to 34,416 a week ago): 15, 144 registered in Ghana and 20,599 in Benin. Refugees arriving in Benin say they are fleeing repeated night-time raids and kidnapping by armed groups which feed the climate of fear and revenge. In Benin about one third of the refugees live in two camps the rest are staying with friends or family. In Ghana where most refugees live with hosting families, in collaboration with partner agencies UNHCR assists the families and the refugees with various forms of support to allow the refugees to continue to live in a friendly atmosphere. Communities are assisted with the distribution of pumps to increase water supplies, food, cooking utensil, building materials and mosquito nets. Denouncing serious violation of human rights in Togo the International Federation For Human Rights said "Togolese security forces continue to kill, rape and kidnap pushing the people to abandon the country".

(L.M.)

(Agenzia Fides 6/6/2005 righe 26 parole 278)