Divine Word Missionaries

Breaking News


Info & News

from the Generalate

from the Provinces


Back to

Togo News

Members' Area

Site Map

Home


To: "SVD webmaster SVD"
Date: 20 Jul 2005, 07:37:00 AM
Subject: Misna infos


TOGO 20/7/2005 13.13

NOUVEAU RAPPORT SUR LES VIOLENCES ELECTORALES, POLÉMIQUES

Droits de l'homme, Brief

"Amnesty : du bluff... comme d'habitude" : ainsi s'intitule l'article publié sur le site d'information pro-gouvernemental de la République togolaise, qui réagit indirectement à un rapport d'Amnesty international largement diffusé hier dans la presse du monde entier. Accusée d'utiliser un procédé "nauséabond", Amnesty - qui fournit un bilan de 150 morts identifiés en soulignant qu'il est certainement inférieur à la réalité - est fustigée pour les résultats d'une enquête menée en mai et en juin dernier auprès des milliers de réfugiés togolais ayant fui au Bénin depuis les élections présidentielles contestées remportées par le fils de l'ex-président patron Éyadéma. L'association de défense des droits de l'homme dénonce "des exécutions extrajudiciaires, des enlèvements, des actes de torture et des mauvais traitements" perpétrés par les forces de l'ordre et par les partisans du régime contre les sympathisants réels ou supposés de l'opposition. Le site d'information pro-gouvernemental avait utilisé le même ton il y a quelques semaines pour démentir les dénonciations de la Ligue togolaise des droits de l'Homme, selon laquelle 811 personnes ont été tuées au Togo avant, pendant et après les élections du 24 avril, alors que le pouvoir n'en dénombre que 58. Une enquête internationale voulue par le Haut commissariat de l'Onu aux droits de l'Homme a été menée en juin au Togo; en parallèle, les autorités de Lomé ont nommé une commission nationale d'enquêtes.

[CC]

NEW REPORT ON ELECTION VIOLENCE CRITICISED

Human rights, Brief

"Amnesty: a bluff...as usual": this is the title of an article published on the pro-government Republic of Togo information site, in indirect reaction to the new Amnesty International report on the election violence of the past months, released yesterday to the mass media. Amnesty, accused of using a "simply revolting procedure" in drawing up the report, is strongly criticised over the results of an inquiry conducted in May and June among thousands of civilians that fled to Benin following the contested presidential election of Faure Gnassingbé. The human rights group speaks of "extrajudicial killings, kidnappings, arbitrary arrests and torture" committed by security forces and supporters of the regime against opposition sympathisers, real or alleged, resulted in a preliminary death toll of at least 150 people. The pro-government site, which demands that Amnesty "prove" its information, had used similar tones in rejecting reports by the Togolese Human Rights League, which placed the death toll of the violence before, during and after the 24 April election at 811; according to the government the victims were 58. An international commission wanted by the UN is investigating into the violence; as also Lomé authorities have opened an inquiry.

[BO]

 

Copyright © MISNA
Free reproduction citing source.
Send copy as justification to:
MISNA Editorial Office
Via Levico 14
00198 Rome
misna@misna.org