Divine Word Missionaries

Peace and Justice Issues


Peace
&
Justice


Back to

Peace & Justice

Members' Area

Site Map

Home


10 Impulsions pour l'Avent

Chères sœurs, chers confrères et amis!

l y a une initiative des Frères Maristes qui invite à chaque année religieux et laïcs à réfléchir sur les conditions de vie dans un des cinq continents. J'aimerais faire de cette idée la mienne, et je vous invite tous à prier en communion avec nos SAINTS pour les pauvres et les exclus de notre société durant cette année de grâce.

En tant que famille de Arnold Janssen, nous sommes conviés de transgresser nos propres frontières. Durant aux temps d`avent, nous voulons prier avec eux dans des moments d'espérances, en face des situations chargées de problèmes, dans la persécution et la souffrance. Durant le temps de l'Avent, nous méditons la Parole de Dieu qui est pleine d'espérance pour tous et toutes. Ces réflexions nous viennent de l'Amérique latine: Pourtant elles partagent les soucis du monde entier.

En priant avec des soeurs, confrères et amis, qui vivent et travaillent dans 65 pays différents dans le monde, nous demandons le Seigneur d'ouvrir nos coeurs pour les injustices dont les pauvres et les exclus souffrent.

Les 10 impulsions suivent le schème suivant: Il y a une parole biblique d`abord, suivie d'une prière et d'une citation d'un de nos Saints. Une réflexion conduit a un SVD document et conclue avec une courte prière de l'avent. D'autres éléments comme chants, questions d'impulsions, symboles etc. peuvent être ajoutés. Tous les éléments proposés ne sont que "des pierres de construction" - il ne s'agit pas d'une maison toute prête!

J'aimerais dire Merci aux Frères Maristes qui ont mis à notre disposition quelques prières et textes, j'aimerais remercier aussi a Franz Bosold, Fabian Conrad e Sebastian Mattappallil qui ont traduit, corrigé, édité et distribué ce texte.

L’Avent nous conduit au jeune Jésus, lui-même marginalisé dès sa naissance, né d’une mère remplie d’une foi et d’une espérance sans pareilles et qui, bientôt, deviendrait elle-même une réfugiée. L’appel constant de Arnold Janssen à ses premiers confrères de contempler la Crèche est tout à fait d’actualité dans notre monde d’aujourd’hui.

Je souhaite, à chacun de vous, la force d'issue de la lumière et de la chaleur qui se dégagent de Jésus dans la crèche, en cette nuit de Noël. Que chacun de nous se sente soutenu dans la lutte commune contre le pouvoir des ténèbres si destructeur dans la vie de ceux qui sont pauvres.

L’Avent est une saison bien choisie pour prier le Seigneur d’élargir les horizons de nos coeurs. Alors, que ce temps d’attente nous permette de réaliser pleinement nos espoirs et nos désirs de faire rayonner la présence du Christ parmi ceux qui sont les plus démunis dans notre milieu et dans le monde entier.

En solidarité avec les plus pauvres,
Michael Heinz svd

1er décembre :
"JE VEUX ÊTRE QUELQU’UN DANS LA VIE "
Journée International du SIDA (AIDS)

PAROLE DE DIEU

“Et pourtant, Yahvé, tu es notre Père, nous sommes l’argile, tu es notre potier, nous sommes tous l’oeuvre de tes mains”. (Is 64:7)

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE - PSAUME 18 (extraits)

Je t’aime Yahvé, ma force,
Yahvé est mon roc et ma forteresse,
mon libérateur, c’est mon Dieu.
Je m’abrite en lui, mon rocher,
mon bouclier et ma force de salut,
ma citadelle et mon refuge.
J’invoque Yahvé, digne de louange,
et je suis sauvé de mes ennemis.
Les flots de la mort m’enveloppaient,
dans mon angoisse,
j’invoquais Yahvé.
Vers mon Dieu je lançai mon cri ;
il entendit, de son temple, ma voix
et mon cri parvint à ses oreilles.
C’est toi, Yahvé, ma lampe,
mon Dieu éclaire ma ténèbre;
avec toi je force l’enceinte,
avec mon Dieu je saute la muraille.
Qui donc est Dieu, hors Yahvé ?
Qui est rocher, sinon notre Dieu ?

Paroles des nos Saints

«Le langage de l’amour est la seule langue étrangère que tous les êtres humains comprennent.», Josef Freinademetz

RÉFLEXION

Elle ne pouvait pas avoir seize ans, même si elle semblait être plus âgée. Je me rappelle bien le jour, où nous nous sommes rencontrés : les cheveux en désordre, la peau tannée, les pieds nus, les vêtements sales et la figure portant des marques de violence. Lorena s’approcha pour nous dire qu’elle désirait être accueillie au centre de réhabilitation pour jeunes filles de la rue. “Je veux étudier, disait-elle, je veux devenir quelqu’une dans la vie !” Durant notre voyage en bus, elle commença à nous raconter son histoire : comment elle avait quitté sa famille – brisée – et commencé à errer dans les rues; buvant, volant et souffrant tous les abus possibles… et, comment,après tout ce temps, le désir de refaire sa vie commença à se faire sentir en elle. Je me rappelle aussi son sourire au bébé, dans les bras de sa mère, assise en face d’elle, et le biscuit qu’elle sortit de son sac pour le lui donner. Elle commença à chanter tout en descendant du bus.

L’Histoire de la tristesse de Lorena se répète mille fois et plus parmi les jeunes de l’Amérique latine. Et son retour vers un peu d’espoir devrait avoir le même écho. “Je veux être quelqu’un dans la vie !” Faisons place, dans notre coeur, pour les jeunes d'aujourd'hui: garçons et filles de notre entourage, de notre école, de notre société… pour tous ces jeunes que la souffrance empêche de réaliser qu’ils sont l’argile entre les mains du Père… Mentionnons leurs noms dans notre prière silencieuse.

Demandons au Seigneur que le temps de l’Avent qui débute, puisse nous conduire à la vie et nous pousser à nous s'engager sur la voie de la justice qui favorisera la vie dans la réalisation des oeuvres de Dieu. Et que notre prière et nos actes se changent en chants d’espoir comme celui de Lorena …

JUSTICE ET SAGESSE

«Le HIV/SIDA/AIDS est devenu une tragédie mondiale et est en train de décimer des générations entières et de détruire l'infrastructure économique des pays entiers. Son expansion est favorisée par la pauvreté, l'abus des drogues, la manque d´hygiène, mais surtout par l'ignorance et le tabou qui entoure les questions concernant le domaine sexuel pour des raisons culturelles ou religieuses. Nous faisons appel à nos confrères de se rendre compte de l'ampleur de ce fléau et à être préparés à agir dans la phase initiale de la maladie. Il est important de collaborer pour la diffusion d¨une information correcte et pour corriger l`information erronée sur la question. Il est également important de créer une atmosphère de confiance pour pouvoir aborder ce problème. Nous devons redoubler les efforts pour venir en aide à ceux qui sont atteints de cette épidémie pour qu'ils puissent dépasser le stigma lié à celle-ci. »
Document du 15ème Chapitre Général, 2000, no.88

PRIÈRE POUR L’AVENT

Seigneur, que durant cet Avent, nous puissions donner la vie où il y a mort, apporter la lumière où il y a ténèbres. Que nous puissions travailler pour la justice, dans nos relations avec les gens et apporter l’amour là où il y a exclusion, oppression et injustice. Amen.

3 décembre:
"LAISSONS-NOUS ENRICHIR, NOUS-MÊMES,
PAR LE CONTACT AVEC LES PAUVRES"

PAROLE DE DIEU

“Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux savants et de l’avoir révélé aux tout-petits.” (Lc 10: 21)

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

Seigneur, je te remercie de parler tant de langues.
Toi qui as tant d’amis sous toutes les latitudes.
Ton royaume me remplit d’admiration.
Il est assez vaste pour que tous te connaissent
et te remercient,
chacun dans sa propre langue et à sa manière.
Permets-moi de partager un jour ton royaume
au nom de l’Esprit Saint et de ton Fils Jésus Christ.
Amen.

Paroles des nos Saints

«Seul l’amour peut élargir le cœur humain.» Arnold Janssen

RÉFLEXION

J’ai parfois entendu ses cris aigus; il était impossible d’ignorer son Passage: “Donne-moi, au moins, un centime !” toujours sale, vêtue de haillons noirs, avec son bâton et son assiette en fer-blanc dans la main, c’était Lolita. Je ne connaissais pas les détails de sa vie, avant de la rencontrer; si ce n’est qu’elle quêtait toute la journée, dans le parc, et, qu’elle retournait, ensuite, dans sa maison à moitié détruite, pour y attendre le lendemain. Nous nous étions mis d’accord, nous les confrères, pour lui fournir une partie de ses provisions hebdomadaires.

Souvent, nous allions, avec les jeunes, la visiter, lui couper du bois ou lui en apporter ou encore pour lui nettoyer un peu sa maison.

Souvent, nous l’avons entendue invoquer le Seigneur d’une façon très affectueuse: “Mon petit Jésus, bénis-les et accompagne-les, pour moi” (toutefois, elle savait aussi fort bien envoyer au diable tous ceux qui osaient lui refuser l’aumône!). Dans sa maison, il n’y avait que quelques couvertures pour dormir, une vieille table et quelques vieux objets sans valeur. Je me rappelle, qu’un jour nous lui avons offert de la déménager gratuitement, dans un refuge pour personnes âgées. Elle refusa d’y aller.

Quand Lolita mourut, après quelques semaines de maladie, un changement se produisit en moi ; je sentais, comme un vide, que je n’avais pas éprouvé, avant. J’avais découvert que Lolita me lançait un défi face à mon style de vie. Elle m’avait enseigné à regarder autrement la vie, avec une plus grande liberté, une plus grande confiance dans la Providence divine. Elle m’avait montré le visage de Dieu.

Nos Constitutions nous rappellent, que les pauvres sont les bénis de Dieu et qu’ils nous évangélisent (112)… Nous pouvons faire une prière centrée sur la vie ou la présence des pauvres que nous connaissons et qui vivent dans notre milieu. Acceptons que leur vie nous lance un défi, ressentons la présence de Dieu en eux et accueillons son appel.

Prions pour que notre communauté s’ouvre toujours davantage à ceux et celles qui manquent du nécessaire, qui n’ont personne pour les aimer ou prendre soin d’eux. Remercions Dieu pour Lolita et tous les Petits à qui Dieu a révélé sa sagesse.

JUSTICE ET SAGESSE

J’avais un coffret de peinture,
mais je n’avais pas le rouge pour le sang des blessés.
Ni le blanc pour les coeurs et les visages des morts.
Je n’avais pas non plus le jaune pour les sables brûlants du désert.
Mais j’avais l’orange pour l’aube et pour le coucher
du soleil et le bleu pour les cieux nouveaux
et le rose pour les rêves des jeunes.
Je me suis assis et j’ai peint la paix.
(Par un enfant de 10 ans).

PRIÈRE POUR L’AVENT

Seigneur, durant cette saison de l’Avent,
ouvre nos yeux pour découvrir ta présence
et ta paix dans des lieux inusités,
oui, comme dans l’Étable. Amen.

5 décembre:
"BÂTI SUR LE ROC"

PAROLE DE DIEU

“Ainsi, quiconque écoute ces paroles que je viens de dire et les met en pratique, peut se comparer à un homme qui a bâti sa maison sur le roc…” (Mt 7:24)

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE - SAUME 126

Quand Yahvé ramena les captifs de Sion,
nous étions comme en rêve;
Alors notre bouche s’emplit de rire et nos lèvres de chansons.
Alors on disait chez les païens: «Merveilles que fit pour eux Yahvé!»

Merveille que fit pour nous Yahvé, et nous étions dans la joie.
Ramène, Yahvé, nos captifs comme torrents au Négeb!
Ceux qui sèment dans les larmes moissonnent en chantant.
Il s’en va, il s’en va en pleurant, il porte la semence;
Il s’en vient, il s’en vient en chantant, il rapporte ses gerbes.

Paroles des nos Saints

«Une communauté n'obtient jamais rien de bon, si elle n'est pas remplie d'un bon esprit» Arnold Janssen.

RÉFLEXION

Presque tous les jours, les travailleurs sociaux se promènent à la recherche de garçons et de filles qui ont fait de la rue leur "maison"…

Au Brésil, les religieux José Antonio et Rubén se sont donnés pour mission ce genre de travail auprès des jeunes. Chaque rencontre est différente. Il y a toujours des histoires nouvelles à raconter et des problèmes nouveaux à résoudre: violence de la part de passants, abus de la part de la police, maladies vénériennes, vols… Et, à chaque rencontre, l’éducateur fait de son mieux pour écouter, donner un peu d’affection, faire sentir aux jeunes qu’ils sont des êtres qui ont encore, en eux, de grandes possibilités pour l’avenir, s'ils montrent seulement bien la volonté de sortir de ce milieu. Chaque éducateur porte avec lui, habituellement, une trousse de premiers soins, en cas d’urgences mineures ou d’infections parmi les jeunes…Souvent, quand nos éducateurs s’intéressent à l’un des jeunes, les autres réagissent comme s’ils étaient malades, pour attirer l’attention sur eux-mêmes: une légère vaporisation d’anesthésique, un peu de sirop pour la toux, un petit cataplasme… Et les confrères leur donnent joyeusement ce qu'ils demandent, sachant bien qu’ils n’éprouvent aucun mal physique, mais seulement un besoin d’attention et d’amour…

La solidarité bien comprise commence par le don de soi. Ce genre de solidarité basée sur l’amour et le don de soi est une solidarité construite sur le roc. L’amour vrai vise à améliorer une situation, mais une solidarité qui ne fait que donner est comparable à une maison bâtie sur le sable…C’est d’ailleurs la pédagogie : “Pour éduquer un enfant, vous devez d’abord l’aimer.”

Prions pour les personnes de notre milieu qui aident les jeunes, dans des situations parfois risquées. Prions aussi pour nous-mêmes, pour que notre mission nous attire vers ce genre d’engagement de solidarité qui va jusqu’au don généreux de sa propre vie.

JUSTICE ET SAGESSE

Tu es le Dieu des pauvres,
le Dieu humain,
le Dieu de la simplicité,
le Dieu qui est en sueur dans la rue.
Le Dieu dont le teint est tanné par le temps.
C'est pour cela que je te parle,
de la même façon que mon peuple parle.
Car tu es le Dieu des travailleurs,
le Christ qui laboure partout.
(Messe des "campesinos" -travailleurs de champs- de Nicaragua)

PRIÈRE POUR L’AVENT

Esprit de Dieu, nous souhaitons ardemment réparer le cercle brisé, guérir les blessures, d’abord en nous-mêmes et aussi chez ceux qui nous côtoient; apprendre, au contact des autres, comment vivre pleinement notre vie.

Nous souhaitons aussi transformer, en nous, et chez les autres, ce qui fait obstacle à l’établissement, d’une façon très réaliste et très profonde, des relations plus humaines avec tous les autres. Amen.

8 décembre:
MARIE DU “OUI” - FÊTE DE L’IMMACULÉE CONCEPTION

PAROLE DE DIEU

Et Marie dit alors: «Je suis la servante du Seigneur; qu’il m’advienne selon ta parole!» Et, l’ange la quitta. (Lc 1: 38)

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE - DIRE TON NOM, MARIE!

Dire ton nom, Marie,
C’est dire que nos besoins ne sont pas étrangers
à l’amour attentif de Dieu.
Dire ton nom, Marie,
C’est dire que la Promesse a été confirmée par sa maternité.
Dire ton nom, Marie,
C’est dire que notre chair abrite la présence silencieuse du Verbe.
Dire ton nom, Marie,
C’est dire que le Royaume fait partie de notre histoire.
Dire ton nom, Marie,
C’est dire que nous sommes au pied
de la Croix et remplis de l’Esprit.
Dire ton nom, Marie,
C’est dire que tout nom
peut être signe de grâce.
Dire ton nom, Marie,
C’est dire que dans toute mort,
il y a promesse de résurrection.
Dire ton nom, Marie,
C’est dire que tout t’appartient
et que tu es la cause de notre joie!
Dire ton nom, Marie…
(de : “Encore ces mots” – Monseigneur Pedro Casaldáliga)

Paroles des nos Saints

« Une bonne abeille sait tirer un miel doux de toutes les fleurs. Celui qui ne fait que critiquer transforme même le meilleur miel en vinaigre. » Arnold Janssen

RÉFLEXION

Encore une fois, les paroles émouvantes de Marie nous sont présentées comme un modèle de l’acceptation de la volonté de Dieu. Ce même Dieu fait, de son humble servante, la Mère de Celui qui sera à la fois Serviteur tel qu’annoncé par les prophètes (Is. 42:1; 50:1; 52:13) et Fils de Dieu (Héb.1).

Aujourd’hui, le monde se réjouit, en cette fête de sa patronne et de son modèle. Il se réjouit parce qu’il trouve, en elle, l’image de cette vie nouvelle, jaillissant de tant de façons, pour répandre notre charisme, sur tous les continents. A travers de nouvelles présences et de nouveaux styles de vie, notre charisme s’intensifie.

Le rêve de Arnold est vu, aujourd’hui, comme une réalité, bénie par notre Bonne Mère, alors que tant de groupes de laïcs engagés travaillent à nos côtés, pour la mission. Un exemple de cet engagement, dans un projet social de « La Paz », un faubourg pauvre de la région de Bogota, où dix laïcs animent la promotion communautaire dans différentes tâches. Ils accompagnent, dans divers services, tels que l’éducation, la santé, la fabrication de vêtements, l’évangélisation et la catéchèse. Ils travaillent avec les enfants et les personnes âgées. La fête d’aujourd’hui est la manifestation d’un projet qui dépasse les frontières et qui porte la bonne nouvelle d’un “Oui” dans des places où la proclamation de l’évangile est si nécessaire parmi les enfants et les jeunes les plus pauvres.

Confrères et soeurs, dans la joie que nous partageons, aujourd’hui, prions pour tous les groupes de laïcs que nous connaissons et avec qui nous partageons notre mission… Mentionnons-les par leurs noms…

Remercions le Seigneur pour ces signes nouveaux de vie et demandons à notre Bonne Mère de continuer à demeurer la source de notre inspiration dans notre témoignage des valeurs du Royaume.

JUSTICE ET SAGESSE

« La place et le rôle de la femme dans l'église et dans la société en général doit être notre préoccupation principale surtout quand il s'agit de la prise de décisions. Nous nous engageons pour l'égalité entre hommes et femmes. Nous voulons renforcer la collaboration avec les congrégations des Sœurs Servantes de l'Esprit Saint et des Sœurs Servantes de l'Esprit Saint de l´Adoration perpétuelle. Nous sommes décidés d'élargir la collaboration avec des femmes - religieuses ou pas – en dehors de notre familie « Arnoldus ».
Documents du 15ème Chapitre Général, 2000, no.85

PRIÈRE POUR L’AVENT

Seigneur, que ton règne vienne et que ta volonté soit faite
dans nos choix de luttes et dans la complexité de ce monde,
quand nous confrontons, en nous-mêmes, le désir du pouvoir
tant dans notre pays que dans la communauté mondiale!
Que ton règne vienne, durant cette saison de l’Avent! Amen.

10 décembre:
‘PARMI CES TOUT- PETITS…’ JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS HUMAINS

PAROLE DE DIEU

“Et s’il parvient à la retrouver, en vérité, je vous le dis, il tire plus de joie d’elle que des quatre-vingt-dix-neuf autres qui ne se sont pas égarées! Ainsi, on ne veut pas, chez votre Père qui est aux cieux, qu’un seul de ces petits se perde.” (Mt 18: 13-14)

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

PRIONS POUR LES PEUPLES DES AMÉRIQUES (cf.Ps.51)

Crée en moi, un coeur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis, au fond de moi, mon esprit.
Crée en moi, un coeur pur, ouvert et réceptif,
afin que je puisse aller sur les nombreux chemins
que tu choisis, pour visiter ma vie,
à travers les peuples des Amériques.
Crée en moi, un coeur pur,
libéré de l’attrait
séduisant des cultures,
afin que j’aime davantage
les peuples indigènes des Amériques.
Que je sache apprécier la beauté des choses simples de la vie
et rendre grâce des dons
que je considère si facilement comme dus.
Crée en moi, un coeur pur,
débarrassé des préjugés
de cultures, de nations, de tribus ou de traditions,
et que je voie dans toutes les personnes,
mes soeurs et mes frères.
Crée en moi, un coeur pur, libéré des activités frénétiques,
afin que j’aie du temps pour vivre avec toi et pour t’écouter
dans la solitude et le silence,
comme tant de peuples des villages et des montagnes des Amériques.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit…

Paroles des nos Saints

« Nous essayons de vivre dans la plénitude de la foi, c’est pourquoi nous voulons mettre en première place la vénération de la Sainte Trinité et aux différentes personnes divines.» Arnold Janssen

RÉFLEXION

Nous entendons, aujourd’hui, un rappel très important pour l’humanité et notre monde: la comparaison entre les 99 brebis et celle qui s’est perdue et qui a été retrouvée par le bon Pasteur. C’est une invitation à songer aux nombreux ‘petits’ que nous voyons, tous les jours, sur la rue, au travail, à la télévision ou dans les journaux et revues et dont les droits humains sont souvent ignorés.

Une telle réflexion nous rend plus conscients des pays où des injustices de toutes sortes condamnent des êtres humains à endurer des souffrances telles que la faim, la violence, la torture et même la mort. Et c’est précisément les indigènes qui, au cours de l’histoire, ont été les plus affligés par les inégalités culturelles, le manque de respect et d’opportunités de développement de leurs propres valeurs.

Un des plus touchants exemples de cette lutte, pour les droits humains et le respect des indigènes demeure celui de Rigoberta Menchu Tum, un leader guatémaltèque. Dès sa plus tendre enfance, elle endura les rigueurs de la répression dirigée contre les indigènes et sa famille, en particulier. Elle a été, durant les deux dernières décennies, une voix prophétique et grandement écoutée. Elle dénonça les pauvres conditions des indigènes du Guatemala et de l’Amérique centrale, au point de remporter le prix Nobel de la paix en 1992, et la prestigieuse décoration ‘Principe de Asturias’, en 1998. Rigoberta a été un exemple vivant pour tout un peuple qui cherche la justice et la liberté. Que ce rappel soit le moment de nous souvenir aujourd'hui. Qu’il soit aussi le moment de présenter au Seigneur la vie de certains de nos confrères et soeurs qui partagent leur vie et leur mission avec les indigènes de l’Amérique latine, comme témoins de l’Evangile. On les retrouve dans plusieurs pays: Mexique, Colombie, Équateur, Bolivie, Paraguay, Argentine….Prions également, pour les projets semblables dans bien d’autres pays. Qu’ils soient une semence d’espérance pour tous les ‘Petits’ de l’Evangile que le bon Pasteur nous invite à rechercher pour bâtir avec eux un monde plus humain et plus juste.

JUSTICE ET SAGESSE

“Même dans les moments les plus difficiles et les situations les plus pénibles et les plus complexes, j’ai toujours été capable de rêver d’un avenir meilleur.”
Rigoberta Menchu Tum, Guatemala

PRIÈRE POUR L’AVENT

Seigneur, donne-nous notre pain de chaque jour;
ce pain que nous sommes appelés à partager,
ce pain que tu nous as donné en abondance
et que nous devons distribuer équitablement,
assurant la sécurité pour tous.
Que ton Royaume vienne, durant cette saison de l’Avent!
Amen

12 décembre:
FÊTE DE NOTRE-DAME DE LA GUADELOUPE, PATRONNE DE L'AMÉRIQUE LATINE ET DES PHILIPPINES

PAROLE DE DIEU

“Mon âme exalte le Seigneur, car il fait pour moi de grandes choses et sa miséricorde s’étend sur toutes les générations, en élevant les humbles et comblant de biens les affamés.” (Lc 1: 46, 52)

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

Soeur pèlerine des pauvres de Yahvé,
prophétise au sujet des esclaves libérés,
Mère de notre-Monde,
Mère de tous, dans notre monde,
puisque tu es la Mère de Dieu fait homme.
Avec tous ceux qui croient dans le Christ, et de tous ceux qui,
d’une certaine façon, cherchent son Royaume,
nous t’appelons Mère, pour que tu intercèdes en notre nom, à tous.
Prie-le, lui, qui s’est fait lui-même pauvre,
afin de partager avec nous les richesses
de son amour.
Que son Église se détache
en toute simplicité de toutes autres richesses!
Supplie-le, lui, qui meurt sur la Croix pour nous sauver tous,
pour que nous, ses disciples, puissions savoir
comment vivre et mourir
pour la libération totale de tous nos frères et soeurs.
Demande-lui pour que nous soyons dévorés
par la faim et la soif de la justice qui dépouille et sauve.
Demande-lui, aussi, qui a renversé le mur de séparation,
pour que nous tous, qui portons le signe de son Nom,
puissions aller au-delà de tout ce qui nous divise,
pour chercher l’unité qu’il nous a laissée en héritage,
et qui est possible seulement dans la liberté des enfants de Dieu.
Demande-lui, lui, le ressuscité qui siège auprès du Père
pour, qu’en nous communiquant la force joyeuse de l’Esprit,
nous puissions vaincre notre égoïsme, notre routine et notre peur.
Femme paysanne et travailleuse née dans un ghetto,
martyre du légalisme et de l’hypocrisie,
enseigne-nous à lire sincèrement l’Évangile de Jésus
et à l’appliquer dans notre vie
avec toutes les conséquences révolutionnaires,
et dans l’esprit radical des Béatitudes
et le risque total de cet amour,
qui sait donner sa vie pour ceux qu’il aime.
Par Jésus le Christ, ton Fils, notre Frère.
Pedro Casaldaliga

Paroles des nos Saints

«On ne peut forcer ni l’amour ni la confiance. Avec l’aide de Dieu, il faut essayer de les remporter, en se comportant comme il le faut.» Arnold Janssen

RÉFLEXION

Dans la tradition de l’Église de l’Amérique latine, la fête d’aujourd’hui est, sans aucun doute, un signe des manifestations les plus belles et les plus émouvantes de Marie à l’endroit de ses enfants les plus humbles de l’évangile. L’apparition de Marie, sur le mont Tepeyac, au tout début de la conquête espagnole du Mexique, détermine le moment précis où la présence de Marie a commencé à se manifester dans l’évangélisation du continent.

Marie est la femme qui s’identifie au peuple indigène et se présente elle-même comme une mère pleine de tendresse et de solicitude pour ce peuple réduit à l’esclavage et écrasé par la douleur et la souffrance.

Inspirés aujourd’hui par la Mère de Guadeloupe, nous sommes invités à prier pour toutes ces femmes, à travers le continent de l’Amérique latine, qui ont eu à endurer la disparition de fils et de personnes chères. Rappelez-vous les mères de la Place Mayo, en Argentine; les mères des "disparus", durant la dictature au Chili; les mères des soldats et des policiers tués et enlevés durant la violence en Colombie; les mères de ceux qui sont disparus au Nicaragua, El Salvador, et Argentine; les femmes qui sont torturées, persécutées et exilées pour avoir dénoncé les atteintes aux droits humains; les femmes dont les terres ont été confisquées, au Brésil, ou encore celles qui ont été forcées de se prostituer pour nourrir leurs enfants.

L’événement de Guadeloupe nous invite, nous, à soutenir les projets qui favorisent la promotion de la condition féminine. Pensons à celles que nous connaissons ou dont nous avons entendu parler. Prions pour toutes les femmes qui sont engagées, dans nos missions. Remercions le Seigneur pour elles et pour bien d’autres qui, inspirées, par "Marie de la Guadeloupe", ouvrent leurs coeurs aux cris de ses enfants.

JUSTICE ET SAGESSE

« Par prédilection, nous vénérons Marie, la Vierge Mère. Remplie de l'Esprit Saint, elle a été élue pour participer dans son œuvre de salut, et pour transmettre le message divin aux hommes. Elle est pour nous l’exemple d’une écoute fidèle et d’une réponse généreuse à la parole de Dieu, et c’est elle qui nous aidera à communiquer cette Parole Divine aux hommes.» (Const. 406)

PRIÈRE POUR L’AVENT

Seigneur, ne nous laisse pas succomber à la tentation,
la tentation de fermer notre esprit, nos oreilles et nos yeux
aux systèmes injustes de la globalisation qui élargissent
de plus en plus le fossé entre les riches et les pauvres;
la tentation aussi de penser qu’il est trop difficile
de trouver des alternatives plus justes.
Que ton règne vienne, durant cette saison de l’Avent ! Amen.

15 décembre:
‘NOUS CONTINUONS NOTRE CHEMIN...’

PAROLE DE DIEU

“Je suis Yahvé ton Dieu, et je t’instruis pour ton bien; je te conduis par le chemin que tu dois suivre” (Is 48:17).

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

Nous savons ce que nous sommes en train de faire…
planter la semence qui croîtra un jour,
arroser la semence qui a déjà été semée,
dans le coeur des gens
de nos communautés.
Nous sommes conscients
que nous ne pouvons pas tout faire
et nous nous sentons déjà libérés en acceptant ce fait.
Nous entendons ton appel, Seigneur,
à faire quelque chose et surtout à le bien faire.
Nous sommes des ouvriers, non des maîtres
d’oeuvre, des ministres et non des messies,
des prophètes pour l’avenir, non pour nous-mêmes,
car nous ne verrons pas les résultats.
Nous te demandons aussi, qu’avec nos Saints Arnold et Josef
nous puissions avoir un coeur sans frontières.
Nous levons notre coeur vers toi, Seigneur,
Dans la prière avec Jésus et Marie notre Bonne Mère,
en solidarité avec tous ceux et celles qui sont
dans le besoin, en ce temps de l’Avent. Amen.
(Prière basée en partie sur les paroles de Mgr Oscar Romero)

Paroles des nos Saints

«Si on se rend compte des erreurs dans une communauté, on doit aussi voir le bien qui se fait en elle, et rester confiants», Arnold Janssen.

RÉFLEXION

Son enthousiasme et son énergie étaient tels qu’il créait un impact dès le premier moment de ta rencontre avec lui. Il avait l’habitude d’entrer dans les classes, avec la même gentillesse. Il nous charmait par les histoires de petits enfants et les récits de ses voyages, de ses rencontres avec les finissants de l’école. Il avait toujours un mot d’encouragement et d’espoir pour les jeunes. Sa profonde admiration pour Père Arnold Janssen transpirait dans ses entretiens. Déjà, dans ses dernières années, sa constante préoccupation pour les jeunes confrères se manifestait par un accueil joyeux, un sourire sur les lèvres, une main sur l’épaule. Ces gestes étaient accompagnés de sa phrase caractéristique: “Frère, soyez fier d’être un authentique missionaire.” J’ai appris la nouvelle de sa mort alors que j’étais au loin, mais je me suis laissé dire que beaucoup de gens ont assisté à ses funérailles. Plusieurs affirmaient qu’ils avaient été marqués positivement par sa mémoire et sa présence et qu’ils garderaient son image pour toujours dans leur esprit.

Il y a une quantité innombrable de sœurs et confrères âgés qui sont demeurés fidèles toute leur vie dans le chemin qu’ils ont décidé de suivre, un jour, quand ils étaient encore très jeunes. Leur vie est un bel exemple de persévérance au milieu des difficultés rencontrées dans leur engagement rempli de défis et aussi un exemple d’adaptation aux signes des temps.

Confrères et soeurs, laissons ce moment de l’Avent être, pour nous, un temps de prière d’action de grâces pour la vie et le témoignage de ces confrères âgés. Mentionnons leurs noms dans notre prière. Songeons aux membres plus âgés de notre propre communauté. A ceux qui sont à leur retraite ou encore qui ont, tout récemment, remis au Père, leur vie terrestre d’ici-bas. Remercions le Seigneur pour le cadeau de leur vie. Prions pour que leur témoignage demeure un stimulant pour notre propre persévérance et notre fidélité à la vocation que le Seigneur nous a invités à suivre.

JUSTICE ET SAGESSE

« Le Christ nous a annoncé Dieu, comme étant le Dieu de la vie et de l´avenir. Lui-même est la résurrection et la vie (voir Jn 11, 25). Les souffrances dues à la maladie et à l'age avancé nous amènent à expérimenter plus profondément le mystère de sa souffrance et de sa mort. Dans l´acceptation généreuse de nos infirmités, notre conformité au Christ devient parfaite, et l'espérance d'un ciel nouveau et d'une terre nouvelle se fortifie.» Constitution 413.

PRIÈRE POUR L’AVENT

Seigneur, délivre-nous du mal:
le mal d’un monde où la violence est exercée en ton nom,
où la richesse pour un petit nombre est plus importante
que les droits et les besoins économiques de tous,
où les barrières et les murs
entre les peuples sont si difficiles à détruire.
Que ton règne vienne, en ce temps de l’Avent! Amen

17 décembre:
‘LA FOI NOUS GUIDANT VERS LA SOLIDARITÉ’

PAROLE DE DIEU

“En vérité, je vous le dis, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi”. (Mat. 8:10)

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

Père que mes yeux voient ce que tu vois.
Que mes oreilles entendent le grondement de ta voix
dans les vagues de ta création.
Que mes paroles aient la douceur du miel
pour ceux qui sont affligés.
Que mes lèvres ne chantent
que les louanges de ta joie et de ton amour.
Père bien-aimé, réalise en moi la parole de vérité.
Garde mes mains au service de tous.
Que ma voix répande continuellement
la semence de ton amour
dans le coeur de ceux qui te cherchent.
Fais-moi avancer toujours sur le sentier de la justice.
DONNE-MOI TA FORCE,
Guide-moi loin de mon ignorance vers ta lumière.
Père, touche mon coeur et fais de moi
un compagnon très proche de ta création.
Que ta parole m’enseigne.
Que tes pensées soient les miennes
car mes pensées sont vraiment les tiennes,
mes mains sont tes mains, mes pieds sont tes pieds,
ma vie est ta force, pour établir la justice
parmi toutes les choses qui portent la vie. (P. Yoganada)

Paroles des nos Saints

«Un visage aimable atteint le cœur des gens, tout comme les rayons du soleil ouvrent les fleurs et les boutons», Arnold Janssen.

RÉFLEXION

Martin et ses amis avaient de bonnes raisons de suer. Depuis deux heures déjà ils transportaient sur leurs épaules, un transformateur vers leur maison située dans la montagne. Il y a depuis seulement quelque temps, alors qu’il était assis un soir sur le plancher de sa maison, n'éclairée que par une chandelle, Martin m’avait dit : “Première chose avant toute autre, nous aurons l’électricité pour Noël, cette année.” Martin et ses amis étaient membres d’un groupe d’indigènes de la communauté Maya-Quiché. Son village est situé au sommet d’une haute montagne, où l’eau potable n’est pas assurée d’une façon régulière. Là, au début du troisième millénaire, le siècle de la haute technologie et de la globalisation des marchés, les gens n’ont pas encore accès à l’électricité. L’engagement de Martin pour les siens l’a mené à visiter les gens, à faire circuler des pétitions et à promouvoir l’organisation de sa communauté locale. Martin est aussi catéchiste, trouvant dans sa foi toute la force nécessaire pour se dépenser au service des siens. Ni les six heures de voyage requis pour vaquer à ses occupations quotidiennes, ni les nombreux refus qu’il a à endurer, rien n’a pu l’arrêter. “La première chose d’abord, Seigneur…”

Tant de gens peuvent se sentir impuissants devant tant de difficultés. Ils laissent la peur les paralyser… Peut-être avez-vous vécu vous-mêmes cette expérience ? Peu importe, le Seigneur nous invite tous à vivre notre foi – la vraie foi – qui guide vers la solidarité et l’engagement et qui guérit nos paralysies.

Présentons au Seigneur aujourd’hui des personnes et des groupes qui nous sont connus et qui sont engagés à transformer la société et dont les actions sont inspirées par la foi dans le Christ. Ça peut être de simples gens comme Martin, loin des caméras et des journaux, ou encore des gens bien connus. Nous pensons aux ONG comme VIVAT, et aux Fondations qui surgissent, partout, dans le monde prêts à offrir leur contribution.

Remercions le Seigneur pour ces gens et ces groupes. Remercions-le aussi pour l’engagement spécial de notre communauté envers les pauvres et les nécessiteux de notre milieu. Prions pour que la force et la vigueur nous aident à continuer à petits pas dans les nouveaux sentiers de solidarité pour construire un monde plus humain et plus juste.

JUSTICE ET SAGESSE

“Et comment ne pas mentionner l’Amérique latine dont nous nous sentons toujours si proche ? Dans certains pays de ce grand continent, la persistance d’inégalités sociales, le trafic de drogues, des phénomènes de corruption et de violence armée peuvent mettre en péril les bases de la démocratie et jeter le discrédit sur la classe politique. Je désire inviter instamment les habitants de l’Amérique latine à maintenir vive leur espérance au milieu des difficultés actuelles, en demeurant conscients qu’avec tant de ressources humaines et naturelles, la situation présente n’est pas irréversible et qu’elle peut être surmontée avec l’apport de tous. Pour cela, il est nécessaire de laisser de côté les intérêts privés ou partisans et de promouvoir, par tous les moyens légitimes, l’intérêt de la nation, en revenant aux valeurs morales, au dialogue ouvert et franc et au renoncement du superflu en faveur de ceux qui connaissent toutes sortes de besoins. Dans cet esprit, nous devons nous rappeler que l’engagement politique est avant tout un service noble, exigeant et généreux à la communauté.»
(Jean-Paul II, 10 janvier 2002, Allocution aux membres du corps diplomatique).

PRIÈRE POUR L’AVENT

Seigneur Jésus, alors que nous nous préparons à Noël, imprègne-nous de la simplicité et du silence de la crèche.
Amen.

19 décembre:
‘LEURS YEUX S’OUVRIRENT!’

PAROLE DE DIEU

“Jésus étant arrivé à la maison, deux aveugles s’approchèrent de lui. Et Jésus leur dit: «Croyez-vous que je peux faire cela?» «Oui, Seigneur!» lui répondirent-ils. Alors il leur toucha les yeux en disant: «Qu’il vous advienne selon votre foi» et leurs yeux s’ouvrirent.” (Mt 9: 28-29).

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

Dans la prière eucharistique pour l’assemblée nous prions ainsi:
“Ouvre nos yeux pour voir tous ceux et celles
qui vivent dans la misère.
Inspire-nous les paroles de vérité
quand nous rencontrons nos frères
et soeurs isolés et abandonnés.
Donne-nous le courage dont nous avons besoin pour assister les miséreux et les opprimés.
Fais de ton Église un lieu de vérité et de liberté, de justice et de paix pour que tous les peuples puissent trouver en elle une raison d’espérer.”

Paroles des nos Saints

Parmi tous les endroits du monde, celui où le Bon Dieu a bien voulu me placer s’avère être le meilleur.» Josef Freinademetz

RÉFLEXION

Gregoria est une femme indigène d’un peu plus de 40 ans. Puisqu’elle n’a jamais eu l’opportunité de fréquenter l’école, elle ne peut ni lire, ni écrire. L’an passé, la commission diocésaine pour l’éducation a lancé un programme bilingue d’alphabétisation pour adultes et Gregoria s’y est inscrite. Quiconque a travaillé dans ce domaine, en Amérique latine, sait fort bien que l’inscription à un tel programme est déjà un grand pas, et trouver la capacité d’être assidu aux leçons sont deux choses bien différentes. Gregoria devait marcher pieds nus, au moins une heure, à travers un sentier montagneux pour se rendre, deux fois la semaine, aux leçons. Toutefois, elle ne se découragea jamais. Je me souviens très bien de voir, dans ses yeux, sa profonde concentration alors qu’elle tentait de déchiffrer les lettres écrites sur la tableau: “m... a... m... a...”, et surtout son sourire, quand elle réussissait à lire chaque mot. Je me souviens, également, de ces 40 personnes, hommes et femmes qui, ayant terminé le cours, célébrèrent leur graduation par des activités variées qui leur fournissaient la première occasion d’utiliser leurs nouvelles connaissances…Leur décision leur avait procuré une nouvelle vision, une prise de conscience de leur dignité et la satisfaction de pouvoir se faire entendre avec leurs propres mots…

Il y a tant de gens en Amérique latine, et dans le monde entier, qui désirent comme ces personnes, pouvoir ainsi s’exprimer avec leurs propres mots et découvrir leur importance comme fils et filles du Père. Quant à nous, nous sommes appelés à créer des situations semblables. Notre tradition, comme éducateurs, nos ressources, notre propre vie peuvent nous aider à nous engager auprès de nos confrères et de nos soeurs qui désirent voir et vivre une nouvelle vie dans ce monde.

Rendons grâce, aujourd’hui, pour la façon, avec laquelle, nos Provinces et nos communautés ont réussi à ouvrir les yeux de ces gens qui désirent voir. Prions pour que nos yeux ne se ferment plus jamais, face aux besoins des gens de notre milieu. Confions au Seigneur nos désirs d’engagement et demandons-Lui de nous donner la force de les réaliser.

JUSTICE ET SAGESSE

La vie consacrée a manifesté le désir de réfléchir sur ses charismes et ses traditions afin de les mieux utiliser au service de l’évangélisation.

Cela signifie faire un avec les pauvres, les personnes âgées, les drogués, les sidéens et les réfugiés qui endurent toutes sortes de souffrances. Réalisant qu’il ne suffit pas d’uniquement assister ces gens, les personnes consacrées cherchent les causes de ces besoins et les moyens de les éliminer. La pauvreté est causée par l’ambition et l’indifférence des gens et aussi par des structures néfastes qui doivent être remplacées par des initiatives dans le domaine de l'éducation.
(Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique, Repartir du Christ. Un engagement renouvelé de la Vie Consacrée au Troisième Millénaire. no 36, juin 2002).

PRIÈRE POUR L’AVENT

Durant cet Avent, Seigneur, nous cherchons à vivre en solidarité avec ceux et celles avec qui nous vivons, avec ceux qui vivent dans la souffrance, et aussi avec toi, Jésus de la Crèche. Amen.

22 Décembre:
‘NE CRAIGNEZ PAS!’

PAROLE DE DIEU

« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu » (Lc 1, 30).

PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

Marie dit :
Mon âme exalte le Seigneur,
et mon esprit tressaille de joie
en Dieu mon Sauveur,
parce qu’il a jeté les yeux sur son humble servante.
Oui, désormais toutes les générations
me diront bienheureuse
car le Tout-Puissant a fait en moi
de grandes choses,
Saint est son nom,
et sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
Il a déployé la force de son bras,
il a dispersé les hommes au cœur superbe.
Il a renversé les puissants de leurs trônes
et il a élevé les humbles.
Il a rassasié de biens les affamés
et renvoyé les riches les mains vides.
Il a porté secours vers Israël son serviteur,
se souvenant de sa miséricorde.

Paroles des nos Saints

« Quel bien extraordinaire est la paix! Là où il y a de la discorde, Satan règne; là où la paix se répand, demeurent les Saints Anges du Seigneur. Pour cela, que chacun fasse le sien, pour que cette paix voulue par Dieu règne chez lui. » - Arnold Janssen

RÉFLEXION

La peur est souvent notre première réaction lorsque nous sommes appelés à accomplir une action qui va au-delà de nos modèles habituels. Il est consolant de remarquer que Marie ne fait pas exception. Bien des hommes et des femmes en Amérique latine ont entendu des appels à adopter de nouveaux moyens pour la justice et ils doivent surmonter leurs peurs naturelles.

En 1988, dans la ville de Xauri, (État d’Acre, Brésil), le leader écologiste, Francisco Mendes a été tué. Il est plus connu sous le nom de Chico Mendes. Il n’était pas riche, il n’avait guère de propriétés mais il avait un grand idéal. Il n’avait guère de relations avec les puissants ou les riches. Il se dévouait au pays et à son peuple. Il avait une femme, des enfants et une pièce de terre à cultiver. Parce qu’il avait surmonté ses peurs et à cause de son engagement dans la défense de la vie, c’est-à-dire la cause écologique, il fut brutalement assassiné par quelques propriétaires terriens, car sa lutte contre l’expropriation forcée des terres des petits agriculteurs menaçait leurs intérêts économiques.

Il n’y a pas de doute qu’en bien des endroits du monde, nous avons été témoins de semblables situations de vies perdues au nom de la vie. On les a fait taire, mais elles laissaient des semences d’espérance.

Rendons grâce pour ces signes d’espérance parmi nous. Souvenons-nous dans nos prières des leaders des organisations qui travaillent pour la cause écologique, en défendant la terre et la vie. Tournons-nous vers Marie et plaçons devant elle nos craintes personnelles quand nous nous sentons appelles à des actions justes pour la protection de l’environnement.

JUSTICE SAGESSE

« Nous reconnaissons que l¨engagement pour l¨intégrité de la création est un des nouveaux champs de mission. Face la crise écologique de nos jours nous nous soucions du bien-être des générations à venir. Ainsi nous nous engageons à travailler pour la sauvegarde de l'environnement et à adopter un style de vie qui témoigne de l'importance que nous donnons à l'intégrité de la création. »
Documents du 15ème Chapitre Général, 2000, no.85

PRIÈRE D’AVENT

Ô Dieu qui fais toutes choses nouvelles,
Nous prions en ce temps de l’Avent
pour qu’un nouvel esprit de sollicitude
Pour l`espace vital du prochain s’étende
sur toute la terre.
Que toutes les nations s`engagent
pour la protection de ta création
en faisant taire les vrombissements
des tronçonneuses,
en éteignant les incendies des forêts,
en purifiant l’air pollué,
en conservant de précieuses énergies,
en endiguant la marée de pollution,
pour que les souffrances et les douleurs
se transforment en source de vie nouvelle.
Amen