Divine Word Missionaries

Peace, Justice and Integrity Of Creation


JPIC

Addresses For G-8 Participants >>


Back to

JPIC Index

Members' Area

Site Map

Home


Aux membres de la coalition des religieux pour la dette
Du groupe de travail sur la dette de SEDOS

Lettres aux membres du G8

Le 12.4. 2007
Chers Frères et Sœurs dans le Christ,

Depuis six ans, nous nous sommes unis à beaucoup de groupes, d’églises et de personnes qui appellent à supprimer le poids injuste de la dette pour plusieurs pays parmi les plus pauvres du monde. Chaque année, quand les dirigeants du G8 se réunissent pour leur Sommet, ils entendent parler de nous.

Nous vous invitons à nous rejoindre une fois encore dans notre campagne de lettre annuelle. Cette année-ci est particulièrement significative et symbolique puisque c’est une autre année de Jubilé, 7 ans après le Jubilé 2000. Il se situe aussi à mi-chemin de la réalisation des Objectifs de Développement de l’ONU pour le Millénaire. C’est en 2015 que ces objectifs devraient être réalisés.

Cette année verra aussi le 40ème anniversaire de l’encyclique de Paul VI « Populorum Progressio ». En relisant ce document 40 ans plus tard, nous pouvons dire qu’il était et est toujours un « signe des temps » dans son appel puissant en faveur de la justice.

Qu'on nous entende bien : la situation présente doit être affrontée courageusement et les injustices qu'elle comporte combattues et vaincues. Le développement exige des transformations audacieuses, profondément novatrices. Des réformes urgentes doivent être entreprises sans retard. (n° 32)

Voici ce que nous vous demandons:

  1. Distribuez aux membres de votre congrégation la lettre ci-jointe adressée aux responsables du G8 ; demandez-leur de l’envoyer à un ou à plusieurs responsables du G8. (cf. ci-joint une liste de noms et d’adresses)
  2. Encouragez vos confrères et consœurs à utiliser dans leur ministère les documents disponibles en anglais, français et espagnol de la « Campagne de mobilisation pour rendre l’aide efficace. Les pauvres ne peuvent pas attendre » sur le site www.make-aid-work.org. Ces documents comprennent une carte postale au gouvernement allemand, qui accueillera cette année les membres du G8.
  3. Lisez “Populorum Progressio” et discutez avec des amis de sa pertinence pour notre temps.

Merci pour votre participation à cette importante campagne

En solidarité,

Michael Heinz svd

Comité de travail pour la Justice Economique réunissant
la Caritas Internationale
le SEDOS,
le groupe des Promoteurs de JPIC
(Justice, Paix et Intégrité de la Création) à Rome

[En-tête]

[Participant de la rencontre du G8 en Allemagne, 6-8 juin 2007]

Nous, les membres de la Coalition des Religieux et Religieuses contre la Dette, un groupe de 83 congrégations d’hommes et de femmes catholiques, avec Caritas Internationalis et ses 162 organisations membres du monde entier, joignons nos voix à celles de nombreux autres groupes pour appeler de nouveau les gouvernants des nations industrielles les plus riches du G8 à annuler la dette des pays pauvres en cette septième année, 2007, à mi-chemin du temps imparti à la réalisation des Objectifs de Développement du Millénaire (2000-2015). Nous voudrions vous rappeler qu’en l’an 2000, les ODM ont été signés par tous les pays du G8 – il incombe donc maintenant aux membres de ce G8 d’agir pour tenir cet engagement social et éthique.

Selon la tradition judéo-chrétienne, l’Année Sabbatique, Année de Jubilé, veut que tous les sept ans, les dettes soient annulées et toutes les personnes réduites à l’esclavage à cause de leur dette soient libérées, afin de restaurer ainsi des relations d’égalité entre les membres de la communauté et d’empêcher que ne se poursuive une exploitation qui aboutit à ce que les riches accumulent encore plus de richesses aux dépens des pauvres.

En cette Année Sabbatique, nous considérons l’annulation de la dette comme un pas essentiel vers les Objectifs de Développement du Millénaire (ODM), engagements globaux à réduire de moitié l’extrême pauvreté d’ici 2015. L’annulation de la dette libérerait des milliards de dollars qui pourraient alors être utilisés pour financer des programmes liés à l’accomplissement des ODM – pour l’éducation, la protection maternelle et infantile, la santé, l’eau et son assainissement.
L’annulation de la dette a déjà eu un impact positif sur de nombreux pays pauvres. En Tanzanie, les droits d’inscription à l’école ont été supprimés, ce qui a permis une augmentation de fréquentation de 66% ; au Mozambique, les enfants sont désormais vaccinés gratuitement ; au Mali, 5000 professeurs reçoivent maintenant un salaire mensuel – tout ceci à la suite de l’annulation de la dette.

La Chancelière Allemande, Angela Merkel, hôte de la rencontre du G8 à Heiligendamm, Allemagne, a promis de mettre la pauvreté dans le monde, au centre de l’ordre du jour du G8 de 2007. Nous vous invitons instamment, comme membres du groupe du G8, à faire plus que simplement augmenter l’aide aux pays pauvres – considérez l’annulation de la dette comme un impératif, pour cet insupportable fardeau qui continue d’alimenter le cycle de la maladie, de la faim et de la mort, puisse être supprimé.

Nous vous invitons instamment, en tant que gouvernant d’un des pays du G8 à appliquer les directives d’annulation de la dette. Cette action contribuera à l’accomplissement des Objectifs de Développement du Millénaire, un engagement à réduire la pauvreté et à redonner à chaque personne une vie conforme à sa dignité d’être humain.

Sincèrement vôtre,

Addresses For G-8 Participants >>