Divine Word Missionaries

Peace and Justice Issues


Peace
&
Justice


Back to

Peace & Justice

Members' Area

Site Map

Home


UN Millennium Development Goals


Dest. : Congrégations religieuses
Exp. : Justice et Paix et intégration de la création.
Commission de USG/UISG
Promoteurs du JPIC à Rome
Caritas International
Re: Une invitation à participer à
l’Action mondiale contre la Pauvreté

Nous désirons vous inviter ainsi que votre congrégation à participer à l’Action mondiale contre la Pauvreté. En 2005, trois événements importants auront lieu afin de contribuer à mettre un terme à la pauvreté:

  • Le Sommet du G-8 aura lieu à Édimbourg, en Écosse, du 6 au 8 juillet, alors que les chefs d’Etat des pays les plus riches du monde se rencontreront pour discuter des défis de l’économie mondiale.
  • Du 14 au 16 septembre, l’Assemblée générale des Nations Unies organisera une session spéciale au cours de laquelle les chefs d’État et de gouvernement évalueront les progrès accomplis pour réaliser les objectifs de la Déclaration du Millénaire.
  • La 6e Conférence ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) se réunira à Hong Kong, du 13 au 18 décembre, pour discuter des règles et des principes du commerce international.

Des citoyens du monde entier travaillent ensemble afin que les chefs de gouvernement entendent notre appel commun pour mettre un terme à la pauvreté. Nous croyons que cela peut se produire grâce à :

  • • des échanges commerciaux justes,
  • • l’annulation de la dette publique,
  • • une aide qualitative et quantitative accrue,
  • • aux efforts des nations pour éliminer la pauvreté et maintenir les objectifs du Millénaire pour un développement durable lequel sera mis en œuvre de manière démocratique, transparente et responsable pour les citoyens.

Le déroulement de ces événements durant l’Année de l’Eucharistie est d’une grande portée. Dans sa lettre apostolique, Mane Nobiscum Domine, Jean-Paul II a écrit:

Pourquoi alors ne pas faire de cette Année de l'Eucharistie un temps au cours duquel les communautés diocésaines et paroissiales s'emploieraient de manière spéciale, par des actions fraternelles, à lutter contre telle ou telle forme des nombreuses pauvretés de notre monde ? Je pense au drame de la faim qui tourmente des centaines de millions d'êtres humains, je pense aux maladies qui meurtrissent les pays en voie de développement, à la solitude des personnes âgées, aux problèmes des chômeurs, aux tribulations des immigrés. Ce sont des maux qui affectent —bien que de différentes manières — même les régions les plus opulentes. Nous ne pouvons pas nous faire d'illusion : c'est à l'amour mutuel et, en particulier, à la sollicitude que nous manifesterons à ceux qui sont dans le besoin que nous serons reconnus comme de véritables disciples du Christ. Tel est le critère qui prouvera l'authenticité de nos célébrations eucharistiques. (#28)

En signe d’engagement personnel pour éradiquer la pauvreté, nous vous invitons à participer en toute solidarité à une journée de prière et de jeûne le 1er juillet. Le jeûne et la prière sont d’anciennes coutumes dans notre Église pour lutter contre le mal et créer du bien. Ce geste symbolique est une manière appropriée pour nous de contribuer à cet appel mondial.

De plus, nous vous invitons tous:

Puisse Dieu bénir nos efforts pour devenir « artisans de communion, de paix, de solidarité, dans toutes les circonstances de la vie. » (Mane Nobiscum Domine #27)

Information
Les objectifs du Millénaire pour le Développement

En 2000, la Déclaration du Millénaire des Nations Unies, adoptée par un nombre sans précédent de chefs d’Etat, a ratifié l’engagement des pays – riches et pauvres – à faire tout leur possible en vue d’éliminer la pauvreté, promouvoir la dignité humaine et l’égalité, et pour atteindre la paix, la démocratie et assurer un environnement durable.

Les dirigeants du monde entier ont promis de travailler ensemble pour répondre à des objectifs concrets dans le but de promouvoir le développement et réduire la pauvreté d’ici 2015 ou avant.

Objectifs

  1. Eliminer l’extrême pauvreté et la faim
  2. Assurer l’éducation primaire pour tous
  3. Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
  4. Réduire la mortalité infantile
  5. Améliorer la santé maternelle
  6. Combattre le VIH/Sida, le paludisme et d’autres maladies
  7. Assurer un environnement durable
  8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Le premier Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD) est d’éliminer la pauvreté extrême et la faim. Les objectifs établis étaient de réduire, entre 1990 et 2015, le nombre de personnes ayant un revenu inférieur à un dollar des Etats-Unis, et en second lieu, de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim.

Le PAM estime que pour atteindre l’objectif de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim, il est d’abord nécessaire d’éliminer la faim des enfants dans le monde.

Situation actuelle

  • 800 millions de personnes souffrent de la faim et chaque jour, 18,000 enfants meurent de faim et d’autres maladies liées à la faim. Cela signifie qu’un enfant meurt toutes les cinq secondes.
  • Il existe aujourd’hui dans le monde 800 millions de personnes qui souffrent de faim chronique, dont la plupart sont des femmes, des enfants, des malades et des personnes âgées.
  • Chaque année, environ 17 millions d’enfants présentent un déficit pondéral à la naissance, et héritent ainsi la faim subie par leur mère, elle-même sous-alimentée. S’ils vivent assez longtemps, leurs enfants eux aussi souffriront de la faim. Les pauvres se transmettent pour seul héritage la faim, de génération en génération.
  • Aujourd’hui, 300 millions d’enfants souffrent de faim chronique. Ils ne mangent pas assez pour grandir en bonne santé. La faim et les carences en vitamines et en sels minéraux qui l’accompagnent peuvent en faire des aveugles, des retardés mentaux et des handicapés physiques. Leur système immunitaire est affaibli, et des maladies banales comme la rougeole ou la diarrhée peuvent les tuer.